Présentation du laboratoire

 

Le CRESE est un laboratoire de recherche français de l''Université de Franche-Comté. Il couvre un large éventail d'activités liées à la recherche fondamentale et à la recherche appliquée en économie. Il possède un laboratoire d'économie expérimentale et fait partie de la ZAAJ (Zone Atelier de l'Arc Jurassien) pour une implémentation locale. Tous les jeudis, le laboratoire organise un séminaire de recherche et une fois par trimestre (environ) une conférence publique en partenariat avec la faculté des sciences économiques et de gestion de l'université de Franche-Comté. Le laboratoire est organisée de la manière suivante

 
Télécharger l'organigramme : Organigramme
 
L'activité scientifique est divisée en trois domaines de recherche.
 

Contrats, marchés et réglementations (Responsable: François Marechal)

Cet axe étudie la réglementation des systèmes de santé et d’environnement, les mécanismes de vente aux enchères, la théorie des contrats et les performances du marché. Plus précisément, des recherches sont menées dans les domaines suivants :

  • Régulation des monopoles publics
    • Tarification de l’eau potable et de l’assainissement
  • Régulation des systèmes de santé
    • Tarification hospitalière
    • Mécanismes d’incitation à la localisation des médecins dans les zones défavorisées
    • Caractérisations des réseaux optimaux de fournisseurs de soins
    • Impact de l’information issue des tests génétiques sur l’assurance-maladie
    • Financement des dépenses de prévention des maladies
  • Politiques urbaines
    • Politiques discriminatoires de lutte contre la congestion urbaine
  • Marchés publics
    • Analyse des procédures de mise en concurrence
    • Accès des PME (sous-traitance, allotissement des marchés, groupements d’entreprises)
    • Insertion de clauses sociales et environnementales
    • Mécanismes de détection d’ententes
  • Réglementation environnementale
    • Mécanismes de marché (Marché de quotas d'émissions, de certificats verts)
    • Incitations par les prix (taxe carbone, feed-in-tariff, feed-in-premium)
    • Mécanismes optimaux de régulation de la pollution de l'eau d'origine urbaine
    • Taxation de la pollution et valeur sociale de l'information
    • Analyse du fonctionnement des marchés électriques, déploiement des bioénergies et plans de sorties du nucléaire et des fossiles
    • Economie des transports : analyse des politiques économiques pour l'adoption des technologies de transition.
 

Jeux, décisions et évaluations (Responsable François Cochard)

Cette thématique transversale est orientée vers l’utilisation d’outils d’analyses tels que la théorie des jeux et de la décision, les outils d’évaluation des politiques publiques, les méthodes expérimentales et modèles multi-agents.

  • Théorie des jeux et de la décision : Jeux coopératifs, i.e. allocation de ressources, avec un accent sur la méthode axiomatique, et ses applications, notamment économie du droit et étude des mécanismes de partages des coûts entre les firmes (par exemple lors de la mise en place de la norme REACH). Mesure de la performance scientifique.
  • Evaluation des politiques publiques: Economie du droit : analyse économique de la résolution des litiges, économie de la responsabilité et analyse économique de la criminalité, comparaison des procédures inquisitoire et accusatoire, choix du standard de preuve optimal, présomption d'innocence, expertise judiciaire et modes alternatifs de résolution des litiges.
  • Economie européenne : étude des déterminants et des choix de localisation des investissements directs à l’étranger dans l’Union européenne, évaluation de la pertinence des mécanismes de péréquation actuellement en vigueur dans les départements en France.
  • Economie des marchés publics : Evaluation des procédures de mise en concurrence par enchères inversées, impact des droits de préemption.
  • Economie de l’énergie : étude des politiques incitatives et contraignantes pour atteindre les objectifs de la transition énergétique.
  • Méthodes expérimentales et modèles multi-agents : Expériences en laboratoire et de terrain : incitations (taxe environnementales, mécanismes de prévention et de répression des cartels d'entreprises), émotions (marchés du luxe, « fièvre » des enchères), cooptation (dans les procédures de recrutement), intermédiation… Méthodes de « testing » appliquées aux discriminations des minorités sur différents marchés. Modèles à base d'agents en économie computationnelle.
 
 

Monnaie, banque, finance (Responsable Catherine Refait-Alexandre)

Cet axe est spécialisé dans différentes thématiques liées à la macro-économie monétaire et financière ; à la micro-économie financière et bancaire ; à la gouvernance d’entreprise. Grâce à ses différents membres et aux collaborations nouées avec des chercheurs extérieurs (comme l’OFCE par exemple), l’axe propose des approches empiriques mais également théoriques, des visions microéconomiques et également macroéconomiques.
L'axe propose un atelier de travail régulier et des workshops, par exemple autour de la communication des banques centrales ou du risque systémique. Des membres proposent aussi leur expertise à des instituts comme le CCLRF, la commission ECON du parlement européen pour son dialogue monétaire avec la BCE ou l’IFO World Economic Survey Expert Group.
Finalement, l'axe présente un lien très étroit avec la formation universitaire: En partenariat avec le CFPB et en alternance, la licence Pro Banque permet aux étudiants de se former aux métiers commerciaux de la bancassurance. Le Master Banque et Finance a pour objectif de former des cadres généralistes de la banque et de la finance en leur apportant des compétence pratiques et conceptuelles dans de nombreux domaines. Le Master Conseiller de Clientèle de Professionnels, en partenariat avec le CFPB et en alternance, permet aux étudiants de se former au métier de Conseiller de clientèle spécialisé sur le marché des pros.
 
 
Retour